L’école d’été RÉSCOM a vocation à être l’outil de formation récurrent du pôle RÉSCOM du GDR Architectures, Systèmes et Réseaux (ASR). Le pôle RÉSCOM est issu de la fusion des écoles ING et EcoTel des axes ING et TAROT du précédent GDR Architectures, Réseaux et Parallélisme (ARP). A ce titre l’école RÉSCOM, en complémentarité avec les conférences CFIP et AlgoTel, a un rôle prépondérant dans l’animation de l’union de ces communautés et leur structuration en une seule communauté, plus riche et dynamique que la simple somme des deux.

Dans le cadre du renouvellement du GDR ARP (Architecture, Réseaux et systèmes, Parallélisme), les axes ING (Internet Nouvelle Génération) et TAROT (Techniques Algorithmiques, Réseaux et d’Optimisation pour les Télécommunications) ont choisi de se regrouper en formant le pôle Réseaux de Communication (ResCom) au sein du GDR ASR qui succède au GDR ARP. Ce regroupement résulte d’une logique scientifique (interaction thématique de plus en plus importante au sein des deux communautés) et sur le constat de synergies de plus en plus fortes qui voient le jour depuis ces dernières années entre les axes ING et TAROT. Ce rapprochement s’inscrit dans le développement de compétences pluridisciplinaires à spectre large résultant de la réunion des expertises des deux communautés ING et TAROT.

L’objectif ambitieux du pôle RÉSCOM est d’être un forum national qui soit le moteur de l’ensemble de la communauté “recherche & développement” française et francophone intéressée par les aspects réseaux et télécommunication. Le but est de fédérer au sein de ce forum à la fois des thématiques de recherche liées aux aspects algorithmiques, aux aspects structurels, aux aspects d’optimisation liés aux réseaux, aux outils de modélisation et d’évaluation de performance et aux aspects protocolaires et d’ingénierie. Le constat actuel est que la recherche dans le domaine des communications, des réseaux et des télécommunications est devenue une recherche largement pluridisciplinaire qui se doit d’être ouverte sur différents domaines. Ceci est rendu nécessaire par le caractère ubiquitaire, pervasif et la notion d’intelligence ambiante qui sont au coeur des réseaux de communication de nouvelle génération, et par la disparition des monopoles nationaux en télécommunication qui impliquent une organisation des réseaux et des problématiques proches de celles étudiées pour les réseaux de données (e.g. gestion distribuée, hétérogénéité des équipements et des usages). Ainsi les réseaux de communication actuels se diversifie et s’enrichissent en bénéficiant d’apports technologiques croisés : réseaux de capteurs à très faible consommation, réseaux de grilles de calculs à haute performance, réseaux personnels avec quelques objets communicants, réseaux à domicile, réseaux d’entreprises avec des flottes nomades, réseaux d’infrastructures de communication, réseau de stockage, réseaux communautaires virtuels, etc. De cette très grande diversité, émerge potentiellement des comportements et des usages nouveaux pour lesquels il est stratégique et primordial de proposer des nouveaux paradigmes permettant d’appréhender et de maîtriser les futurs réseaux et services de communication. En particulier ces paradigmes doivent être en mesure de relever les défis poser par ces nouveaux réseaux en termes de complexité, de dynamique, d’hétérogénéité, de sécurité et de performance. Dans un tel contexte scientifique et sociétal riche d’enjeux, le pôle RÉSCOM se doit de participer activement à la formation continue des chercheurs travaillant sur les thèmes de recherche & développement en Réseau, Communication et Télécommunication, qu’ils soient doctorants ou chercheurs confirmés, académiques ou industriels. L’école d’été RÉSCOM est l’outil de formation du pôle RÉSCOM. Par ailleurs, les axes ING et TAROT disposaient tout deux d’écoles thématiques annuelles : l’école d’été ING-RHDM et l’école d’hiver ECOTEL. Ces deux écoles ont participé activement à la formation et au partage de connaissances entre chercheurs (académiques et industriels) au sein de chacun des axes (nous retraçons en annexe A l’ensemble des thématiques abordées au sein de ces écoles depuis 1998). Au fil du temps, ces deux écoles annuelles ce sont imposés comme des évènements majeurs au sein de la communauté française et francophone et ont bénéficié d’une large audience.

Dans le contexte du rapprochement des axes ING et TAROT au sein du pôle RÉSCOM, il est apparu naturel de fusionner ces écoles pour concentrer nos efforts sur un évènement unique de qualité : l’école RÉSCOM. Cette fusion est d’autant plus naturelle que les précédentes éditions des écoles ING-RHDM et ECOTEL ont eu des orateurs et des participants en commun (e.g. cours de Philippe Jacquet à ECOTEL’04 et ING’05 sur les réseaux ad-hoc, cours de David Simplot-Ryl à ECOTEL’04 et Ivan Stomenovitch à ING’05 sur les réseaux de senseurs). Cette forte synergie entre les communautés rattachées jusqu’alors à deux axes distinct à pu être constatée lors de la première édition de l’école ResCom qui s’est déroulée en Juin 2006 à Porquerolles.

L’école RÉSCOM permet ainsi :

  • un partage de savoir accru entre chercheurs issus des communautés ING et TAROT ;
  • d’homogénéiser une base de connaissance commune ;
  • de favoriser les interactions pluri et multi disciplinaires
  • de renforcer les collaborations et de structurer la communauté RÉSCOM ;
  • de former les doctorants dès le début de leur thèse en leur donnant accès à une culture scientifique élargie.

De la sorte, la prochaine génération de chercheurs bénéficiera d’une réactualisation de leur connaissance à large spectre héritant de la réunion des thématiques de prédilection d’ING et TAROT et les enrichissant par fertilisation et synergies croisées. Enfin, cette fusion permet également d’effectuer une économie d’échelle en concentrant les budgets et les efforts sur un seul évènement de grande qualité.